KAN-therm: Technique d'assemblage



Technique d'assemblage

Le système KAN-therm Inox Sprinkler est basé sur la technique des assemblages sertis „Press” qui utilise le profil du sertissage „M”. Cela permet :

  • d'obtenir une pression sur le joint torique sur trois plans qui assure sa déformation appropriée et son adhésion à la surface du tube,
  • de clôturer entièrement l'espace de joint torique par le sertissage du bord du raccord contre la surface du tube ce qui prévient la pénétration des impuretés à l'intérieur du raccord et constitue une protection mécanique naturelle du joint d'étanchéité et un renforcement mécanique de l'assemblage,
  • de contrôler l'état du joint d'étanchéité pour connaître la forme du logement du joint torique près du bord du raccord.

 

1. Découper les tubes au droit avec un coupe-tube à disque.  Il est possible d'utiliser des autres outils tels que les scies manuelles et électriques prévues pour découper l'acier au carbone à condition de couper au droit et de ne pas endommager les bords coupés. Il est interdit de casser les tubes prédécoupés. Ne pas utiliser de brûleurs ni de disques de découpage. Lors  de définir les longueurs à découper, ne pas oublier de tenir compte de la profondeur d'enfoncement du tube dans le raccord.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Avec une chanfreineuse manuelle ou électrique pour les diamètres plus importants,(utiliser une lime ronde pour acier), chanfreiner les bords extérieur et intérieur du tube découpé en prenant soin d'enlever toutes les bavures qui pourraient endommager le joint torique dans la phase du montage. Enlever également la limaille de l'extérieur et de l'intérieur du tube qui pourraient accroître le risque de corrosion ponctuelle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3. Pour une meilleure résistance de l'assemblage, respecter la profondeur d'insertion du tube dans le raccord. Marquer la longueur à insérer sur le tube (ou sur le raccord  avec une extrémité nue) avec un marqueur. Après le soudage, le marquage doit être bien visible tout près du bord du raccord.

4. Avant le montage, effectuer un contrôle visuel de la présence et de l'état du joint torique. Vérifier si le tube et le raccord sont libres de toute limaille et d'autres impuretés qui pourraient endommager le joint d'étanchéité à l'étape de l'insertion du tube.  S'assurer si la distance entre les raccords voisins n'est pas inférieure à celle admissible.

5. Avant le soudage, insérer axialement le tube dans le raccord jusqu'à une profondeur prédéfinie (une légère rotation est possible). Il est interdit d'utiliser les huiles, les lubrifiants et les graisses pour faciliter l'insertion dans le tube (il est possible d'utiliser de l'eau ou une solution savonneuse – qui sont recommandés en cas d'essai sous pression avec de l'air comprimé).  Pour un montage simultané de plusieurs assemblages (tubes insérés dans les raccords), avant de presser les différents raccords, contrôler la profondeur d'insertion indiquée sur le tube.

6. Avant  de procéder  au  sertissage , vérifier  si les outils sont en bon état. Il est recommandé d'utiliser les pinces à sertir et les presses à mâchoires fournies avec le Système KAN-therm Inox Sprinkler. La taille d'une mâchoire doit être toujours compatible au diamètre de l'assemblage.  Placer la mâchoire sur le raccord de façon à ce que son profilage corresponde bien au logement du joint torique du raccord (partie convexe du raccord) Une fois la pince mise en marche, le processus de pressage est automatique et il n'est pas possible de l'arrêter. Si pour certaine raison, le processus de sertissage est interrompu, démonter (découper) l'assemblage et en faire un nouveau d'une manière correcte. 

 

//