KAN-therm: Centre de la Culture et des Congrès Jordanki



Centre de la Culture et des Congrès Jordanki

Toruń en Pologne a développé son visage culturel, en inaugurant à la fin de 2015 le Centre de la Culture et des Congrès Jordanki. De l’importance de ce lieu témoignent non seulement des prix et des objectifs qu’il réalise, mais aussi 22 000 m² d'architecture magnifique au cœur de la ville et des solutions d'art et de design de pointe, soulignant son prestige et sa fonctionnalité. Parmi les fournisseurs a été également KAN.  
 
 
fot. backstage.worldarchitecturenews.com

 
L’histoire de CKK Jordanki est courte, contrairement à l'histoire de la région datant du Moyen Age, mais dès le début elle s'avérait prometteuse. Déjà aujourd'hui, le site a été récompensé par de nombreux prix pour des solutions architecturales, et digne de louange est aussi son offre d'événements sociaux-culturels. Le projet a etait realisee à partir de 2009,  amélioré à plusieurs reprises afin de créer les intérieurs qui jouent le mieux que possible les rôles multiples qui leur sont assignés. L'affectation du bâtiment a été défini dès le début : des concerts, des pièces de théâtre, des opéras et des comédies musicales, des projections de cinéma, ainsi que des conférences et des réunions d'affaires. Les travaux de construction ont commencé en avril 2013. Comme on peut le lire sur le site Internet du CKK Jordanek, la valeur totale du projet est de 224 769 739,24 PLN.
 
 
Technologie accessible à tous        
 
La mise en œuvre réussie d'un tel projet énorme a été possible grâce à l'utilisation, entre autres, des technologies de pointe, soutenant l'investissement « de l'intérieur ». Ici, une marge de manœuvre a été donnée au Système KAN-therm, dont les systèmes KAN-therm PP, Steel, Press et Chauffage au sol ont été mis en œuvre dans le bâtiment.            
– Il faut souligner l'importance de l'utilisation des technologies éprouvées de haute qualité dans ce type de réalisations – explique Wiesław Piechowski, Manager de la Région du Nord chez KAN. – C’est une garantie de fonctionnement du Système sans problème pendant de nombreuses années, et donc l'utilisation sans réparations inutiles, avec une exploitation plus longue et fiable ou le remplacement des pièces de rechange difficilement accessibles.        
Ce qui distingue la réalisation du CKK Jordanki est l'utilisation d'un tube spécial KAN-therm Blue Floor destinée pour le chauffage par le sol – ayant une plus grande flexibilité, facilitant le montage plus rapide et en toute sécurité.
 
 
fot. backstage.worldarchitecturenews.com
 
 
Historique tout courte, multitude des prix
 
Le bâtiment créé en 2010 par l'architecte espagnol Fernando Menisa a reçu un prix au Festival mondial d'architecture (ang. WAF) à Barcelone comme le meilleur projet culturel d’avenir. Le Centre a été aussi reconnu comme l'une des meilleures réalisations en béton en 2015 dans le concours WAN et l'un des « 7 Nouvelles Merveilles de la Pologne » dans le classement de National Geographic. Il a été inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO, a remporté le Prix de l'année 2015 SARP, que l'Association des Architectes Polonais a décerné au CKK Jordanki dans la catégorie « Bâtiment d’utilité publique – site culturel ». Il y a encore le Prix Bloc de l’Année 2015 dans la catégorie « Sélection du jury » et une distinction dans la catégorie « Nouveaux bâtiments dans l'espace urbain » au concours Modernisation de l'Année 2015. Probablement ce n'est pas encore la fin.
 
 
fot. backstage.worldarchitecturenews.com
 
 
Architecte espagnol dans la ville polonaise     
 
Fernando Menis, créateur de l'architecture moderne apprécié dans le monde entier, n'aime pas les projets de série. Il préfère de créer des œuvres uniques, où il joue avec la lumière et la texture de sorte à révéler pleinement les valeurs du projet qui en résulte. Il combine des valeurs fonctionnelles avec des valeurs esthétiques, en misant sur les réalisations de la pensée technologique moderne. La robe du bâtiment est donc étonnamment simple, voire austère et se fond dans la verdure environnante de Jordanki. Elle ne présage point ce que nous voyons dedans : un intérieur plein de climat se référant à l'architecture gothique de la Vieille Ville, un art incroyable et des détails réalisés avec piétisme. C’est une combinaison des tendances architecturales modernes avec le patrimoine culturel et historique de Toruń.     
 
 
 
fot. backstage.worldarchitecturenews.com
 
 
Nous vous invitons à l'intérieur   
 
Un lieu idéal pour l'organisation de petites conférences et réunions d'affaires est la Salle de Presse (press room) professionnelle d’une superficie de 50 m². Cette zone se distingue par son plafond design construit en utilisant une technique appelée « picado » dans le revêtement en briques, qui, comme un élément caractéristique de finition intérieure, apparaît aussi dans d'autres zones du bâtiment, entre autres dans la Salle Intime, dédiée aux concerts et spectacles. Cette pièce, grâce à une paroi coulissante, peut être reliée à la Salle de Concert destinée à des événements à plus grande échelle. C’est le plus grand espace des concerts et spectacles dans le CKK Jordanki, qui se distingue surtout par son architecture intérieure spectaculaire et raffinée. Il reflète le concept de Menis combinant la brique comme matériau se référant à l'histoire médiévale de la ville, avec du béton utilisé dans des projets modernes.
 
 
fot. backstage.worldarchitecturenews.com
 
 
Deux mots à propos de l’histoire
 
Jordanki fait partie de l’ancienne banlieue de Chełmiński s'étendant au-delà des murs de la Vieille Ville. Au Moyen-âge il était une périphérie économique et agricole de Toruń. Le Centre de la Culture et des Congrès a été créé à la place de l’ancien fossé entourant des bastions autour de la Vieille Ville. Le terrain doit son nom à Henri Jordan – le médecin et l'activiste, le pionnier de l'éducation physique et le promoteur de la création en Pologne des jardins publics de jeux et de mouvement pour les enfants. Néanmoins, un tel terrain de jeu à Toruń n’a été fondé qu’au milieu des années 50. du XXe siècle et jusqu’à aujourd'hui fait plaisir avec ses terrains verts et une zone de récréation fonctionnelle pour des habitants et des touristes.